Histoires d’échanges

Récits d’adhérents HomeLink

Tranche de vie, tranche d’échange…

L’aventure induite par l’échange ne s’arrête jamais !!!!… Si vous avez suivi notre virée, vous savez, cher lecteur, que notre petite famille a retrouvé ses pénates il y a plus d’un an. Des souvenirs et des projets plein la tête, mais aussi la douce certitude que le voyage continuerait, sous une drôle de forme, pendant quelque temps, corollaire des nombreux échanges non simultanés que nous avions organisés.

Nos partenaires d'échange d'HawaiiNous avions en effet déjà reçu, pendant l’été 2012, Jane-Ann et Tim, nos partenaires d’échange de maison australiens, et c’est Sandra, qui nous a reçus dans son immense maison de Kailua-Kona, à Hawaii, qui vient de passer quelques semaines en France, pour….. son voyage de noces ! Célibataire lors de notre visite, Sandra a en effet trouvé l’amour, et a choisi de venir faire découvrir à Ken, son nouvel époux, nos belles Alpes, avant d’aller en Normandie fêter les 70 ans du D Day.

Au programme, découverte des rives du Léman, petite virée à Yvoire, magnifique village médiéval qui fait face à la Riviera vaudoise, montée à l’Aiguille du Midi, et donc premier contact avec les glaciers…. Si en effet l’île d’Hawaii culmine à 4200m, la neige, et a fortiori la glace, y sont très rares….

Histoire de faire découvrir un aspect typique de notre région, nous emmenons le jeune couple de sexagénaires manger des beignets de patates dans le massif du Bargy, mais c’est la restauratrice qui sera la plus surprise, en voyant Sandra faire fondre du beurre sur ses beignets… Ces Américains ne finiront jamais de nous surprendre !!!!!!tranche de vie jane ann alone

Cette nouvelle prolongation de notre tour du monde est la conséquence heureuse de l’échange non simultané, qui permet de faire déborder les vacances, et le voyage, sur des périodes beaucoup plus longues, et c’est clairement l’un des aspects de ce mode d’hébergement qui continue de nous séduire en priorité.

Nous savons déjà que 2015 verra Ashley, notre partenaire d’échange néo-zélandais, venir nous visiter une quinzaine de jours, si bien qu’entre sa préparation, le voyage lui-même, et ces prolongations, notre expérience aura duré 4 ans !

Sans compter les amitiés nouées, puisque nous partons dans quelques jours passer un long week-end à Barcelone, hébergés par Julie et Roger Dawson, avec lesquels nous avons échangé à Manly Beach, dans les Nouvelles Galles du Sud, et qui viennent, comme tous les étés, échanger en Europe ! Maria, leur partenaire d’échange espagnole, nous ouvre gentiment ses portes, pour d’extraordinaires retrouvailles !!!!!

Une maison bleue

Histoire d’échange par Joëlle Le Guen

maison bleueJuillet 2013, nous voici à San Francisco pour un échange très urbain. Par un beau dimanche ensoleillé nous nous rendons au parc Dolores dans le quartier de la Mission afin d’assister à un concert de l’orchestre philharmonique de la ville.

Nous étalons notre couverture sur la pelouse. Tout le monde a sorti son pique nique et déguste son verre de vin californien dans une joyeuse ambiance de kermesse.

Après trois heures d’un concert magnifique nous regagnons notre voiture et je jette un œil à la jolie maison victorienne devant laquelle nous sommes garés. Elle est d’un bleu magnifique et me rappelle celle de la célèbre chanson de Maxime Le Forestier, celle qui est sur notre «TO DO » liste des choses à ne pas manquer. Une plaque apposée sur la façade suscite ma curiosité. Je m’approche et ô surprise : par le plus grand des hasards et parmi les centaines de maisons bleues que doit compter la ville de San Francisco, nous nous sommes garées ce matin  juste devant « LA » maison bleue. Sur la route du retour je fredonne à tu tête « c’est une maison bleue, accrochée à la colline, on ne frappe pas, on n’y vient à pied, ceux qui vivent là, on perdu la clé…. » .

Mes ados, narquois, me font remarquer que cette chanson date surement de l’époque des mammouths ! C’est pas faux, mais que de souvenirs….

PS : Pour les nostalgiques avides d’en savoir plus cliquez ici

 

A propos de l’auteur

Joelle le guenJoëlle et sa famille sont adhérentes à HomeLink depuis 1998.

Ils ont effectué 12 échanges de maisons et préparent leur prochain échange pour cet été.

Leur destinations préférées: Toutes! (avec mention particulière pour la grande île d’Hawaii et son atmosphère si particulière).

Leur conseils d’échanges : Ne pas se focaliser sur un lieu ou une destination, mais laisser faire le hasard et faire preuve de curiosité !

Joëlle vit à Chatou, en Ile de France, avec ses deux enfants, Paul et Célia.