Archives mensuelles : décembre 2012

Noël au Balcon!!

Nous sommes à Hawaii, et je puis garantir la météo de ce Noël qui ne sera pas blanc!!!

Nous sommes, après un long transfert via l’Australie, arrivés dans l’archipel et sur l’île d’Hawaii il y a déjà quelques semaines, et profitons à fond de la clémence de l’hiver sous ces latitudes. Entre 22 et 28° la nuit et le jour, quel que soit le temps qu’il fait, 25° dans l’eau…. nous voici enfin en mesure de sortir les maillots!!! Nous aurons finalement navigué entre des printemps, des automnes et des hivers tout au long de ce voyage, qui, en 10 mois, ne nous aura pas laissé vivre un été. Mais je crache dans la soupe, auriez-vous raison de penser.

L’île d’Hawaii, sur laquelle nous échangeons notre maison avec Sandra, est la plus grande île de l’archipel, et la plus récente. A elle seule, elle peut contenir toutes les autres îles sur son territoire, et elle peut se targuer de continuer à grandir chaque jour, puisque des coulées de lave se déversent continuellement, accroissant ainsi sa superficie!!! Plus récent et plus actif volcan de la planète, le Kilauea est en éruption depuis de nombreuses années, il offre une vue fantastique sur un lac de lave, notamment au crépuscule,

 

Et ses « cousins » déversent donc leur lave jusque dans la mer, dessinant une somptueuse côte. Certaines coulées sont très récentes, et Alix peut ainsi s’offrir le luxe de fouler un sol presque plus jeune qu’elle!!! Les éruptions successives nous obligent parfois à nous dérouter,

Mais le spectacle offert par notre bonne vieille terre est constant. Nous croiserons ainsi des plages de sable vert, des prairies entières recouvertes de différentes sortes et formes de lave qui, ayant refroidi plus ou moins rapidement, laissent une empreinte différente à leur passage. Certaines particules de lave ont été pulvérisées au contact de l’eau, et forme des plages d’un sable plus noir que du charbon, qu’affectionnent particulièrement les tortues de mer pour réchauffer plus efficacement leur température d’animal à sang froid.

Alix adore le spectacle (et nous également) de ces tortues, dont nous pensions qu’elles ne revenaient sur la terre ferme que pour pondre et nicher, qui montent de manière si pataude sur la plage, elles qui, sous l’eau, sont si gracieuses.

L’île d’Hawaii est très variée, elle est surnommée le petit continent, puisque l’on peut y trouver 10 des 15 climats existant sur la terre, subtropical, désertique, et même subarctique! Le point culminant se trouve en effet dépasser allègrement les 4208m, et il n’est pas rare que les nombreux dômes des télescopes qui s’y trouvent soient recouverts de neige, même en été…

La côte au vent de l’île reçoit ainsi de très fréquentes et importantes précipitations, tandis que la côte sous le vent est quasi désertique, seules quelques herbes arrivent à braver les forts courants thermiques que lèvent les différences de températures en air et eau.

Notre séjour chez Sandra se déroule merveilleusement, nous occupons sa « Guest House », et avons ainsi partagé beaucoup de temps avec elle. Elle viendra nous rendre visite pour sa part de l’échange l’été prochain, accompagnée d’une partie de sa famille!

Nous alternons des journées entières passées à visiter les nombreuses plages des alentours, ou trainons délicieusement autour de la piscine, Alix s’en donnant à coeur joie dans tous les cas! La découverte du milieu aquatique continue pour elle comme pour nous, et nous pratiquons kayak, stand up paddling, plongée sous-marine et observation des récifs coralliens en palmes, masque et tuba. Certaines plages ont célèbres pour les raies Manta, et nous aurons donc la chance de pouvoir observer ces majestueuses raies dans leur milieu naturel, au moment de leur repas, composé du plancton qu’attirent nos lampes…

Nous retrouvons à Captain Cook (c’est en effet sur cette côte que le fameux explorateur a rencontré sa fin) Alain, un de nos amis, connu à Annecy, qui s’est établi ici il y a quelques années, et a créé un centre de plongée. Les plongées sont très différentes de celles effectuées dans le lac d’Annecy en plein hiver, et nous avons plaisir à nous retrouver de temps à autre pour « parler du pays »! Alain se fait parfois envoyer du reblochon, lorsque le mal du pays gagne, et la postière ici n’est jamais très heureuse d’avoir à gérer ces odorants colis……

Le temps s’écoule donc gentiment, et nous ferons donc dans les prochains jours un saut de puce pour rejoindre notre prochain échange de maison, à Honolulu, où nous passerons 3 semaines chez Sue et Greg, qui sont déjà venus à Cluses au tout début de notre périple. Il sera aussi temps de préparer Noël, ainsi que l’arrivée prochaine des grands-parents maternels d’Alix, qui nous rejoignent pour les fêtes. Le sapin de Noël aura sans doute la forme d’un palmier, bien que les Père Noël soient légions le long des rues, nous rappelant que l’hiver est rude dans d’autres coins du monde!

Si notre emploi du temps le permet, je tenterai, chers lecteurs, de vous tenir au courant de ces fêtes un peu particulières, à la fois très loin d’une partie de la famille, et très proche d’une autre. Sans oublier les visites, de Pearl Harbour notamment, et quelques sessions de surf ou de farniente!

 

Bonnes fêtes à tous,

Nous vous offrons cet hallucinant coucher de soleil,

Laurent, Myriam et notre petite Alix!